Se protéger de la pollution électromagnétique artificielle

La société moderne dans laquelle nous vivons fait que nous baignons tous dans une énorme soupe d'ondes électromagnétiques.

Maux de tête, insomnie, fatigue, baisse du système immunitaire, cancers ... Sont autant de symptômes liés aux ondes électromagnétiques.

Chaque individu a une sensibilité différente aux ondes, mais elle est toujours plus importante pendant le sommeil, période pendant laquelle le corps devrait être en "zone protégée" afin de se régénérer.

Il est donc primordial de s'atteler en priorité à protéger la chambre à coucher.

De quoi devons-nous nous prémunir?

Tout d'abord, on ne le répètera jamais assez, il est primordial d'éteindre tablettes, montres connectées, téléphones ....

Et surtout de limiter le WIFI au maximum: L'allumer au besoin, et le laisser éteint le reste du temps.

Pour ceux dont le téléphone sert de réveil matin, il faut faire l'effort de mettre ce dernier en mode avion.

Par ailleurs, il faut éviter de brancher n'importe quel appareil, comme par exemple le radio-réveil, près de la tête.

Et il est évidemment plus que nécessaire d'éloigner tous ces types d'appareils de nos bébés et enfants, ces derniers étant bien plus sensibles que les adultes.

Pourquoi?

Après tout, j'en entends plus d'un me dire que si tous ces objets connectés existent et sont vendus, c'est qu'ils sont sans danger ...

--- Vous trouvez toujours que les produits vendus par MONSANTO sont sans danger? ---

Le 11 mai 2015, 198 scientifiques (205 depuis le 15 mai) et chercheurs signent un appel international adressé aux Nations Unies pour exprimer leur inquiétude grandissante sur l'exposition du public aux champs électromagnétiques issus des technologies sans fil (GSM, UMTS, Wifi, Wimax, DECT,=téléphones fixes sans fil, bluetooth)

Suite à cela, et après analyse de nombreuses études scientifiques, le Centre international de recherche sur le cancer (Circ) de l'OMS a estimé que l'usage des téléphones portables devait être considéré comme «peut-être cancérogène pour l'homme».

Par ailleurs, le rapport BIOINITIATIVE 2012 passe en revue les 1800 dernières études scientifiques et conclue que les utilisateurs de téléphones portables, les futurs parents, les jeunes enfants et les femmes enceintes sont exposés à un risque particulier.

"Les études montrent qu'il y a plus de risques de développer un gliome (tumeur cérébrale maligne) qu'auparavant, et que la tendance et en croissance constante " dit Lennart Hardell, Docteur à l'Université d'Orebro, en Suède. « L'épidémiologie montre que les ondes devraient être classées comme cancérigènes pour les humains. Les limites fixées par la FCC/IEE et l'ICNIRP ne sont aucunement adéquates pour protéger la Santé Publique ».

Une douzaine d'autres études lient les radiations du téléphone mobile aux dommages causés au sperme. Un téléphone dans la poche ou à la ceinture nuit à la qualité spermatique. De ceci résulte une malformation des spermatozoïdes, et provoque un abaissement de la fertilité masculine. Les ordinateurs avec connexion Internet en Wi-Fi provoquent une altération de l'ADN des spermatozoïdes.

Les appareils sans fils tels que téléphones et ordinateurs portables utilisés par les femmes enceintes peuvent altérer le développement cérébral de leurs fœtus. Ceci a été démontré dans deux groupes d'études sur les animaux et les humains, concernant l'hyperactivité, les problèmes d'apprentissage et de comportement.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Retrouvez-moi
  • Facebook Basic Square
Rechercher par Tags