Histoire de la Géobiologie

"La Géobiologie est une discipline d'avenir puisant ses racines loin dans le passé"

Hans Wilhemsonn, jury des prix Nobel de Physique de 1974 à 1994.


La géobiologie n’est pas quelque chose de nouveau : depuis des millénaires, l’homme a toujours recherché le meilleur emplacement pour son habitat, ses temples et édifices religieux, ses tombeaux…


Qu’il s’agisse du Vastu Shadra en Inde, du Feng Shui en Chine, ou d’autres pratiques, toutes ont le même but : la recherche de l’harmonie avec le ciel, l’air, le feu, l’eau, la terre, en prenant en compte l’orientation, le relief, les énergies.


La géobiologie descend du Feng-Shui traditionnel chinois.

Feng-Shui signifie Vent et Eau.

Cette discipline entend apporter équilibre et harmonie aux occupants d’un lieu. Elle prend en compte l’orientation, les formes, la circulation des vents et de l’énergie qui y est véhiculée.

Et notamment pour la construction des grands palais, comme la cité interdite de Pékin, les maîtres Feng-Shui géraient la construction et imposaient l’éloignement des cours d’eau.


D’autres types de populations faisaient également appel à leur ressenti en géobiologie :


Tout d'abord, les bâtisseurs d’églises romanes et de cathédrales gothiques, les Templiers, orientaient toujours les autels sur un croisement de deux cours d’eau souterrain ; l’ensemble nef – cœur étant placé sur un réseau solaire dit « sacré ».


Bien que nomades, les Indiens d’Amérique avaient compris, eux aussi, l’importance du lieu. Ils constataient des réactions de nervosité chez leurs chevaux en des endroits précis et en éloignaient leurs tentes. Ils évitaient de planter celles-ci sur ces lieux pour n’établir leur bivouac que lorsque les animaux étaient sereins. Par leur expérience de survie et de travail en milieu hostile, ils étaient arrivés à des conclusions qui n’étaient point des superstitions, mais déjà, des réalités expérimentales.


Dans l’Antiquité, les Étrusques ont amené la géobiologie à Rome.

En effet, avant de construire un village, les Étrusques faisaient paître leurs moutons pendant une année à l’endroit désigné. Ensuite ils analysaient le comportement de leurs bêtes ainsi que leur foie. Si ce dernier était beau, ils décidaient de construire le village.

Et ils savaient déjà qu’il fallait construire les rues et ruelles au dessus des cours d’eau et les maison ailleurs, afin d’être sur de ne pas dormir dessus.

Les Celtes savaient, quant à eux, très bien utiliser les réseaux telluriques.

Ils savaient détecter les failles géologiques et les cours d’eau souterrains.

En effet, ils disposaient toujours les menhirs au croisement d’une faille et d’une veine d’eau, tel un point d’acupuncture: Soit, le menhir concentre une perturbation en un point précis et il l’épingle comme un papillon, soit il « évacue » la perturbation dans une direction sans importance.

Relevés effectués par M. Matthey de Montmollin Suisse.


L'observation des lieux sacrés partout sur la planète (mégalithes, monuments, ouvrages de terre, lieux de cérémonie) révèle qu'ils ne sont pas situés au hasard, mais sur des lignes géométriques précises.

Cromlech de Callanish, Ecosse

Nombre de ces lignes sont progressivement découvertes, et en se croisant et s'entrecroisant, elles forment un tissu géométrique.



Sur le diaporama ci-dessus, nous visualisons d'abord un exemple de ligne géométrique, reliant de nombreux sites spécifiques.

Mais la seconde diapo nous montre qu'il existe un très grand nombre de ces lignes, créant un véritable réseau.


En suivant les flux d'énergie sur tout un territoire, on peut découvrir la carte de leur réseau.

Les flux relient d'autres sites sacrés en ligne droite (églises anciennes, lieux de culte romains, mégalithes), traversent des territoires sans perdre de leur intensité, parfois sur de très longues distances, formant toute une toile d'araignée.

Nous retrouvons donc là sur le plan énergétique la confirmation des alignements géométriques.

Tout ceci n'est qu'une ébauche, une amorce, de l'importance que nous devons accorder à la géobiologie.





Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Retrouvez-moi
  • Facebook Basic Square
Rechercher par Tags